Close

La création d’une ligne de meubles en béton fibré est la suite du travail exploratoire commencé sur le projet du réaménagement de la place de Valenciennes.

L’agence a développé conjointement un volet anthropologique réinterrogeant les formes contemporaines de l’assise et la nature des moments d’attente dans l’espace public, et un volet volumétrique généré par une production importante d’hypothèses informatiques.

À partir d’un module de base, une assise tout en courbe, le mobilier se décline dans une grande diversité de situations. Simple, multiple
de 2, 3, 4 pièces jointes ou plus, il devient reposoir, banc ou fauteuil urbain en inversant simplement la base pour qu’elle puisse faire office
de dossier.

L’agence a poussé les capacités du matériau en utilisant une forme de module à effet coque permettant une élégante finesse inhabituelle dans ce type de dispositif urbain. Le mobilier répond aussi bien
à l’usage fonctionnel de l’assise mais participe également, de part sa forme, à la construction d’un univers urbain poétique.

En effet selon les configurations choisies, le banc peut devenir une pièce énigmatique et mystérieuse à la manière d’une sculpture urbaine. C’est cette distance souhaitée entre l’objet standard et l’objet non standard, inattendu, qui permet de réinterroger sa façon d’être dans la ville, de se projeter et d’envisager différemment son rapport à autrui. L’agence reste convaincue que le mobilier est un vecteur inventif de nouvelles sociabilités urbaines.

Programme
Création d’une ligne de fauteuils et bancs urbains, www.azuly.fr avec Lafarge
Mission
Concours, projet lauréat jusqu'à réalisation
Spécificité
Réalisé en Ductal ©, publications dans les revues d'Architecture, AMC, ARCA, Le Moniteur, Dezee
Gamme
Assise, fauteuil, banc, conversation
Date
Commercialisation juin 2007
Photos
Stéphane Chalmeau
Chargement...