Close

« Les philosophes antiques se sont souvent tournés vers la nature dans un but contemplatif. Elle leur servait de miroir. Le projet de «miroir en herbe» revisite, à sa manière, l’esprit contemplatif. Cependant, l’image contemporaine que l’on cherche ici à restituer se veut plus complexe. La nature déborde, elle se reflète. L’image de soi est fragmentée. Les frontières entre nature et culture sont brouillées.

C’est le twist (la déformation géométrique) du rectangle qui donne à voir la nature. Les plantes se logent dans le creux de la déformation. La figure de base peut se répéter à l’infini passant alternativement de l’objet à la surface et de la surface à l’objet. Le tout est un peu plus que la multiplication de sa partie.» Miguel Mazeri – anthropologue

Programme
Cultiver son jardin intérieur, un bac mural à végétaliser – Édition Compagnie
Spécificité
Présenté au Salon Maison et Objets 2009 à Paris
Date
Octobre 2009
Photos
Nathalie Jouan
Chargement...